Attaque au couteau à Reading : la police considère qu’il s’agit d’un “acte terroriste” – LCI

Spread the love
  • Yum








Attaque au couteau à Reading : la police considère qu’il s’agit d’un “acte terroriste” | LCI

































International

TERRORISME – L’attaque au couteau survenue le samedi 20 juin dans un parc public de Reading en Angleterre est désormais considérée comme “terroriste” par la police britannique.

Les faits n’étaient, jusqu’à maintenant, pas considérés comme du terrorisme, mais ils viennent d’être reconsidérés par la police antiterroriste britannique. Des agents de la lutte contre le terrorisme ont travaillé en étroite collaboration avec le département des crimes majeurs de la police de Thames Valley tout au long de la nuit. 

Ce dimanche à 11H, ils en sont venus à la conclusion qu’il s’agissait bien d’un “acte terroriste”, a indiqué le sous-commissaire adjoint Dean Haydon, coordonnateur national principal du réseau de lutte contre le terrorisme dans un communiqué. 

L’auteur présumé de cette attaque est âgé de 25 ans et est toujours en garde à vue, pour meurtre, trois personnes ayant perdu la vie au cours de cette agression.

Il s’est retourné et a commencé à courir vers moi, on s’est retournés et on a commencé à courir– Un jeune homme, témoin de la scène

Ce samedi en début de soirée, trois autres personnes ont été grièvement blessées et hospitalisées, après avoir été pris pour cible dans Forbury Gardens, un parc municipal dans le centre de cette ville de 200.000 habitants à environ 60 kilomètres de la capitale britannique. Une foule importante était venue profiter d’une fin de journée ensoleillée, après des semaines de confinement instaurées pour lutter contre le nouveau coronavirus. 

Lire aussi

“Le parc était plein, beaucoup de gens étaient assis pour boire un verre avec des amis quand une personne est arrivée, a soudainement crié des mots inintelligibles et est allé vers un groupe d’une dizaine de personnes, essayant de les attaquer au couteau”, a raconté à l’agence PA Lawrence Wort, témoin de la scène. “Il a poignardé trois d’entre eux, gravement dans le cou et sous les bras, puis il s’est retourné et a commencé à courir vers moi, on s’est retournés et on a commencé à courir”, a expliqué ce coach sportif de 20 ans. “Quand il a réalisé qu’il ne pourrait pas nous rattraper, il a réussi à atteindre une personne à l’arrière du cou et quand il a vu que tout le monde commençait à courir, il est parti du parc”, a-t-il raconté. 

L’enquête se poursuit.

Sur le même sujet

Et aussi


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *