Argenteuil : l’adolescente morte noyée dans la Seine était victime de harcèlement scolaire depuis plusieurs se – franceinfo

Spread the love
  • Yum

Deux adolescents sont mis en cause dans la mort de l’adolescente. L’un d’eux est également soupçonné d’avoir diffusé des contenus intimes sur le compte Snapchat de la victime.

Article rédigé par

Radio France

Publié

Temps de lecture : 1 min.

L’adolescente de 14 ans retrouvée morte noyée dans la Seine à Argenteuil (Val-d’Oise) lundi 8 mars était victime de harcèlement scolaire depuis plusieurs semaines, selon les informations de franceinfo.

Elle faisait notamment l’objet de harcèlement sur les réseaux sociaux. L’un des deux adolescents mis en cause dans sa mort est soupçonné d’avoir piraté le compte Snapchat de la jeune fille pour exposer des contenus intimes, photos ou vidéos.

Selon une source au sein de l’Education nationale contactée par franceinfo, la mère de la victime avait effectué le mois dernier un signalement pour harcèlement auprès de la direction de son établissement scolaire, le lycée professionnel privé Cognacq Jay, qui lui avait alors conseillé de porter plainte. D’ailleurs, un conseil de discipline autour du conflit entre ces adolescents devait avoir lieu mardi 9 mars.

Les deux suspects, un adolescent de 15 ans et sa petite amie du même âge, sont toujours en garde à vue mardi 9 mars après-midi. Le jeune homme a avoué à sa mère que lui et sa petite amie avaient frappé la victime qui était ensuite tombée dans la Seine la veille dans l’après-midi. Scolarisés, comme la victime, au lycée Cognacq Jay d’Argenteuil, ils n’ont pas d’antécédents pénaux connus, selon le parquet de Pontoise qui a ouvert une enquête pour assassinat.

Leave a Reply

%d bloggers like this: