Applications de rencontre : Leur utilisation augmente, les risques cyber aussi

Spread the love
  • Yum

Applications de rencontre : Leur utilisation augmente, les risques cyber aussi

La plateforme SaaS Adjust, basée à Berlin, en Allemagne, a publié son guide marketing sur les applications de rencontre. Le guide contient des points de référence, des informations sur les leaders du secteur et des conseils sur la manière dont les développeurs d’applications peuvent fidéliser des utilisateurs, grâce au ciblage par sexe et au streaming video in-app.

Plus de 270 millions d’adultes dans le monde ont utilisé des applications de rencontre en 2020. Et près de deux adultes américains sur cinq (39 %) affirment avoir rencontré leur partenaire en ligne.

Cependant, l’un des risques majeurs concernant la réputation de ces applications est la présence de bots sur la plateforme, qui à la fois frustrent les utilisateurs et les exposent à des escroqueries. Les faux comptes sont générés à grande échelle pour attirer des utilisateurs et diffuser du spam, des liens vers des sites illicites ou explicites, ou pour attirer des personnes dans des escroqueries ou des faux like pour booster des profils spécifiques.

publicité

Une utilisation massive le week-end

Le rapport d’Adjust montre que les installations d’applications de rencontres et les connexions sont à leur maximum le week-end, et plus particulièrement le samedi. La durée d’une session sur ce genre d’application a tendance à augmenter rapidement, ce qui suggère que les utilisateurs téléchargent l’application et se mettent rapidement en relation avec des partenaires potentiels.

Le buzz et l’excitation de l’application commencent à diminuer vers le 30e jour. En outre, le rapport montre que les Européens passent beaucoup plus de temps sur les applications de rencontre que les Nord-Américains ou les Asiatiques.

Image : Sensor Towers.

Les téléchargements d’applications de rencontre aux Etats-Unis ont augmenté pour atteindre un niveau record au premier trimestre 2020, malgré la Covid-19, selon le rapport “Sensor Towers’ State of Dating apps“, qui montre également que les jeunes utilisateurs se sont tournés vers elles pendant la pandémie.

Des utilisateurs plus jeunes

Si l’âge moyen des utilisateurs d’application de rencontre tend à baisser ces dernières années, la pandémie de Covid-19 a bien accéléré cette tendance début 2020. Il était autour de 27,2 ans au cours des trois premiers trimestres de 2020, avant de remonter à 28,2 ans au quatrième trimestre. Les mesures concernant les fermetures d’écoles et la distanciation sociale ont fait monter la demande parmi une base d’utilisateurs plus jeunes.

Malheureusement, les applications de rencontre sont le lieu parfait pour les faux comptes qui tentent d’escroquer des utilisateurs.

La fonctionnalité Unbotify de Adjust montre que les bots peuvent interagir avec jusqu’à 4 000 profils en une seule session. En 2019, le FBI a reçu plus de 467 000 plaintes pour cybercriminalité, qui ont causé plus de 35 milliards de dollars de pertes. Environ 19 473 d’entre elles concernaient des escroqueries basées sur la confiance ou les relations amoureuses.

Réduire les risques de “scam”

Alors, comment les développeurs d’applications de rencontres peuvent-ils réduire les risques pour leurs utilisateurs ? Eh bien, à part concevoir l’application de manière à ce qu’elle n’utilise pas de fonctionnalité basée sur la localisation, et donc éviter de suivre les mouvements de ses utilisateurs, l’application peut simplement proposer un bouton “Signaler”. Ainsi, les utilisateurs ayant interagi avec un robot pourront avertir l’application, et le faux profil sera supprimé de la plateforme.

Les développeurs peuvent également utiliser des indicateurs biométriques pour pouvoir différencier les utilisateurs réels et les bots, et ainsi éliminer ces derniers. Enfin, les utilisateurs doivent être plus alertes en ce qui concerne leurs interlocuteurs, et la quantité d’informations qu’ils leur livrent.

On ne sait jamais, ce fabuleux nouveau partenaire potentiel pourrait être un robot conçu pour vous soutirer de l’argent et vous briser le cœur.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: