Décidément, les annonces d’Apple liées à ses Services ne cessent de faire parler les analystes. Ainsi, plus que le montant de l’abonnement à Apple TV+ (4,99$/mois), c’est l’année gratuite avec chaque nouvel appareil acheté qui soulève des questions.Apple pourrait obtenir pour son année de lancement, l’équivalent des 160 millions d’abonnés de Netflix. En effet, les financiers se sont basés sur les estimations des ventes à venir (estimées à 130 millions d’iPhone (hors Chine) dans les 12 prochains mois) et les ventes passées (60 millions de MacBook/Pro et d’iPad), pour expliquer ce résultat.

Mais, le problème se pose sur l’année suivante et la plus grande incertitude règne. Pendant cette longue période d’essai, Cupertino doit convaincre si elle veut conserver tout ou partie de ces abonnés. Pour cela, il lui faudra investir (financièrement) au moins autant que ses concurrents.

Douze milliards de dollars ont été amenés par Netflix cette année, 15 milliards l’année prochaine. Apple -elle- n’a posé que 2 milliards de dollars sur la table, ce qui ne serait pas suffisant pour garder les consommateurs même à moins de 5 dollars mensuels. Lancé le 1er novembre dans une centaine de pays, Apple TV+ promet de lancer un nouveau show chaque semaine, ce qui est très loin des 700 émissions produites par Netflix l’année dernière.

Selon le Crédit Suisse, « Netflix a une longueur d’avance sur dix ans, son ampleur, son contenu et l’engagement des clients sont peu susceptibles d’être entachés par Apple TV + avec un contenu relativement léger ». De plus, la plateforme noire et rouge aurait déjà anticipé la fin de certains partenariats (par exemple Marvel).

Malgré tout, les estimations sont très contrastées. Daniel Morgan, de Synovus Trust Company, est plutôt pessimiste pour qui « il semble peu probable que de nouveaux entrants tels que Apple TV + soient capables de trouver une solution, compte tenu de la densité de ce marché ». Mais les analystes de Wedbush -société de courtage de Wall Street- comptent sur la base d’Apple (la firme californienne sans doute aussi) avec « 900 millions d’utilisateurs d’iPhone dans le monde, ce qui pourrait lui permettre d’espérer 100 millions d’abonnés en streaming dans les 3 à 4 prochaines années ».

Source