Après une journée de panique chez Facebook -le fameux certificat d’Apple bloque des applications internes nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise- Apple a finalement accepté de restaurer le fonctionnement normal du fichier incriminé, au grand soulagement des employés du groupe. Du côté de Google, les deux firmes se disent « travailler main dans la main » pour une résolution rapide, une petite attention dont Facebook n’avait semble-t-il pas bénéficie dans l’immédiat hier soir. Cette façon un peu cavalière de rendre la vie infernales à des centaines de milliers de salariés laissera sans doute des traces dans la Silicon Valley et rappellera à tout un chacun l’immense pouvoir d’Apple sur les éditeurs, de tous les niveaux. Certaines boites vont sans doute revoir la façon dont elles gèrent leurs applications internes avec le fameux certificat Entreprise…