Au cours du week-end dernier, des versions à prix réduit de l’iPhone SE ont fait une brève apparition sur la page reconditionnement d’Apple aux États-Unis, avant liquidation rapide auprès des acheteurs.

A 249 $ pour la version 32 Go et seulement 299 $ pour la version 128 Go (ce qui représente une réduction de prix de respectivement 100 $ et 150 $ par rapport aux prix d’origine), il est logique que les clients en quête d’un nouvel iPhone, mais non désireux de payer le prix fort pour un iPhone XS ou iPhone XR, aient rapidement adopté ces derniers.

iPhone SE, une solution à la crise des ventes ?

En ce qui concerne le smartphone, l’iPhone SE est une jolie pièce de collection. Lancé pour la première fois au début de 2016 (il était initialement proposé en capacités de 16 Go et 64 Go, mais celles-ci ont été progressivement supprimées en mars 2017 et remplacées par des versions de 32 Go et 128 Go), il était alimenté par le processeur A9 d’Apple (la même puce que l’iPhone 6s et 6s Plus) et comportait un écran 4 pouces. L’iPhone SE a également conservé l’allure plus épaisse de ses prédécesseurs, tels que l’iPhone 5 et l’iPhone 5s.

L’avertissement soudain d’Apple sur ses profits, publié le 2 janvier, a clairement indiqué que toutes les rumeurs, spéculations et rapports d’un effondrement des ventes de l’iPhone se produisaient effectivement. Bien qu’Apple ait invoqué un certain nombre de facteurs pour expliquer l’avertissement sur résultats, le fait est que les iPhone ne se vendent plus comme auparavant.

La réponse est-elle donc un iPhone moins cher ? Et si cet iPhone était aussi plus petit, répondant à ceux qui n’aiment pas les grands formats des nouveaux terminaux ?

Ce serait logique. Après tout, beaucoup de rapports crédibles suggéraient qu’Apple travaillait à un renouvellement de l’iPhone SE (même si la firme a cessé de vendre l’iPhone SE en septembre 2018, le smartphone restait disponible chez les revendeurs autorisés).

Cette offre flash mise à part, l’iPhone le moins cher disponible chez Apple est l’iPhone 7 de 32 Go, dont le prix est de 449 $, ce qui est nettement plus élevé.

Un iPhone qui ne fait pas d’ombre aux modèles haut de gamme

Même si nous ignorons combien d’iPhone SE ont été mis en vente par Apple, le fait qu’ils se soient rapidement arrachés suggère un intérêt des clients pour ce terminal vieillissant. Il pourrait s’agit d’un levier supplémentaire pour Apple afin de consolider ses ventes.

Pour les clients en quête d’un iPhone de base, disposant aujourd’hui d’un modèle vieux de plusieurs années ou désireux de disposer de plus d’espace de stockage, l’iPhone SE peut présenter un intérêt évident.

Et si la gamme devait bénéficier d’un renouvellement du processeur, le SE pourrait se révéler une option pertinente pendant quelques années. Après tout, il s’agit d’un design solide, avec un appareil photo décent et des fonctions telles que Touch ID dont les utilisateurs d’iPhone plus anciens sont familiers.

Apple étant également soupçonné de travailler sur un nouvel iPad mini, l’introduction d’un nouvel iPhone économique équipé d’un écran de 4 pouces s’inscrirait dans une stratégie de renouvellement des produits d’entrée de gamme.

Cela dit, Apple devra faire attention à ne pas cannibaliser les ventes de modèles à prix élevé, de sorte que tout rafraîchissement de l’iPhone SE devra être suffisamment limité pour préserver un écart technologique entre ce smartphone et les modèles haut de gamme (et à prix élevé).

Article “Is Apple paving the way for a new budget mini iPhone?” traduit et adapté par ZDNet.fr