Apple serait accusée de faire du favoritisme et de ne pas mettre tous les éditeurs à la même enseigne.Cupertino avait promis des ressources et des modèles pour simplifier la publication de contenu au format Apple News+, mais il semblerait que ce ne soit le cas que pour les publications « importantes », au détriment des plus modestes. Selon nos confrères de Digiday, un groupe d’éditeurs triés sur le volet disposerait d’un canal Slack dédié, leur permettant un contact privilégié avec Apple.

Cette découverte a provoqué l’ire des éditeurs privés de ce canal de communication, estimant qu’Apple ne jouait pas le jeu. Le surplus de travail pour convertir le contenu semble également poser quelques problèmes, particulièrement aux plus petits éditeurs, et serait responsable des nombreux bugs d’affichage au sein des articles. Pour certains, le comportement d’Apple « ne présage rien de bon à long terme », et pourrait au final frustrer les acteurs comme les utilisateurs du service.

Source