Apple met au point de nouveaux moyens de contrôler les appareils XR

Spread the love
  • Yum

Apple vient de déposer et publier des brevets qui révèlent de nouveaux moyens de contrôler les appareils XR. Ces brevets mettent donc en évidence les études de l’entreprise de Cupertino sur les micro-gestes, mais aussi l’utilisation de dispositifs haptiques portés sur la tête.

Depuis un certain temps, Apple réalise des acquisitions et des recrutements axés sur la XR. En même temps, la firme travaille sur des technologies et des concepts permettant d’exploiter davantage les capacités de la réalité virtuelle et augmentée. Une grande partie du travail est restée secrète. Néanmoins, les brevets déposés et publiés par la société en disent déjà long sur elle. Ainsi, la marque à la pomme prépare en ce moment de nouveaux moyens de contrôler les appareils XR.

Apple : les micro-gestes pour contrôler les appareils XR

Apple a déposé une demande de brevet en septembre 2020, mais il n’a finalement été publié que ce mois-ci. Il révèle ainsi l’utilisation des micro-gestes pour contrôler les appareils XR. Pour cela, on doit donc se servir de son pouce, à presser contre le côté de son index.

C’est ainsi comme si on utilisait une sorte de joystick virtuel. Cela permet de réaliser des sélections directionnelles. L’entreprise de Cupertino pense que cette nouvelle technologie permettra aux utilisateurs d’interagir avec l’environnement 3D beaucoup plus librement.

Effectivement, ils ne seront pas encombrés par un périphérique d’entrée physique. En somme, l’exploration de l’environnement tridimensionnel est rendue nettement plus naturelle et efficace. À noter que les micro-gestes sont également plus discrets par rapport aux autres moyens de contrôler les appareils XR selon Apple.

Quid des dispositifs haptiques portés sur la tête ?

Apple a déposé un autre brevet en novembre 2018, qui a été publié le mois dernier. Celui-ci envisage donc l’utilisation de dispositifs haptiques portés sur la tête pour contrôler les appareils XR.

Plus précisément, ces fameux dispositifs serviront à attirer l’attention de l’utilisateur sur des objets qui ne se trouvent pas dans son champ de vision. Il peut s’agir, entre autres, d’un haut-parleur. Ça peut aussi être un tout autre objet important se trouvant dans un environnement de réalité virtuelle.

Dans tous les cas, il faut dire que les cas d’utilisation de cette technologie ne sont pas encore vraiment clairs dans le brevet.

Leave a Reply

%d bloggers like this: