Apple : l’iPhone 12 atteint déjà le cap des 100 millions d’unités vendues

Spread the love
  • Yum

Apple : l'iPhone 12 atteint déjà le cap des 100 millions d'unités vendues

Les attentes étaient élevées lorsqu’Apple a lancé la série d’iPhone 12 fin 2020. Fort heureusement pour le géant californien, l’appétit des consommateurs n’a pas tardé à suivre : en seulement sept mois, le géant de Cupertino avait déjà vendu 100 millions de nouveaux appareils, selon les analystes de Counterpoint Research.  Ce cap a été franchi deux mois plus tôt que le prédécesseur de l’iPhone 12, l’iPhone 11, et s’explique en grande partie par la frénésie des achats aux États-Unis, qui ont contribué à 40 % des ventes mondiales de l’iPhone 12 Pro Max entre décembre 2020 et avril 2021. 

Résultat : tous les feux sont au vert pour Apple. Le prix de vente moyen des appareils de la société n’a jamais été aussi élevé, ce qui signifie que l’envolée des ventes provoque également un super-cycle de revenus pour la société. Selon les chercheurs de Counterpoint, la série d’iPhone 12 a généré des revenus supérieurs de 22 % à ceux de l’iPhone 11 au cours des sept premiers mois suivant son lancement. 

Dans une certaine mesure, ces bons chiffres sont dus à un contexte favorable. Les fabricants de smartphones voient leurs ventes augmenter alors que les pays du monde entier sortent lentement du pire de la crise sanitaire, au cours de laquelle les consommateurs ont dépensé avec prudence. Les ventes de smartphones ont ainsi chuté de 12,5 % l’année dernière, mais une grande partie des dépenses de consommation qui avaient été mises de côté pendant la crise sanitaire ont été reportées à 2021.

publicité

Tout roule pour Apple

Les premières recherches de Gartner semblent confirmer la tendance : au premier trimestre de cette année, 378 millions de combinés ont été livrés, soit une augmentation de 26 % par rapport à la même période l’an dernier. Il n’en reste pas moins qu’Apple occupe incontestablement une position dominante sur le marché : en examinant les différents appareils en fonction de la part des revenus, Counterpoint a constaté que l’iPhone 12 Pro Max, l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro occupent les trois premières places, avec une part cumulée de 22 %.

Cela s’explique par le fait que, comme de nombreux experts l’avaient prévu avant le lancement de la série d’iPhone 12, les nouveaux appareils ont amorcé un supercycle : les spécifications des combinés, notamment les capacités 5G, sont suffisamment convaincantes pour que la base fidèle de clients d’Apple mette à niveau son smartphone actuel. “Apple est non seulement le plus grand équipementier de smartphones en termes de revenus, mais a également établi de nombreuses références dans l’industrie des smartphones. La dernière série d’iPhone 12 perpétue cet héritage”, expliquent les chercheurs de Counterpoint.

La dernière fois qu’un supercycle s’est produit pour Apple, c’était lors de la sortie de la série d’iPhone 6 en 2014, qui s’accompagnait d’écrans plus grands – un facteur de forme important à l’époque qui répondait à une forte demande refoulée. Six ans plus tard, les mises à niveau notables de la série 12, outre les capacités 5G, comprennent une mémoire vive plus élevée, la puce bionique A14 et un écran OLED complet, qui, selon les analystes de Counterpoint, ont été essentiels pour attirer les clients – au point qu’ils étaient prêts à échanger le chargeur et les écouteurs, qui étaient absents des boîtes des appareils.  

En comparaison, l’iPhone 11, qui ne disposait que d’un meilleur appareil photo et de meilleures spécifications d’enregistrement vidéo, était loin d’avoir atteint la barre des 100 millions d’expéditions au septième mois. Selon une estimation récente de Juniper Research, par exemple, en 2022, Apple enregistrera en 2022 un total de 200 milliards de dollars sur un marché des smartphones dont les revenus seront de l’ordre de 560 milliards de dollars.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: