Depuis de longs trimestres, les différents résultats financiers n’ont fait que confirmer la chose : les Services d’Apple prennent de plus en plus d’importance. Ils seraient même amenés, selon une nouvelle étude de Katy Huberty (Morgan Stanley), à garantir à Apple une croissance annuelle de 20% au cours des cinq prochaines années, grâce notamment à « une base d’utilisateurs iOS plus engagée et un portefeuille de services élargi ».

Ainsi l’analyste s’attend à un chiffre d’affaires total de 101 milliards de dollars pour ce segment en 2023, une augmentation énorme par rappor aux 37,2 milliards de dollars générés pour l’exercice 2018. À titre de comparaison, au cours de l’exercice 2018, Apple a vendu pour 112 milliards de dollars d’ iPhone uniquement aux États-Unis.

Pour arriver à ce résultat, elle a estimé des chiffres et des données sociales, comme les habitudes des utilisateurs. Ainsi, il s’agit de voir comment passer de 40 à 50% la part des applications payantes, ou de 30 à 50% pour les comptes payants iCloud (ce qui constituerait une augmentation de 24% du chiffre d’affaires généré).

Dans le même ordre d’idée, la hausse du prix des iPhone devrait booster les souscriptions à AppleCare, qui est estimée à environ 15%. Enfin pour Apple Music, le chiffre d’affaires augmenterait de 28% au cours des cinq prochaines années, et ce, au détriment d’iTunes. Et dans cet avenir de Services, les concurrents sérieux de Cupertino seraient Alphabet et Amazon aux États-Unis, Alibaba, Baidu et Tencent en Chine.

Source