Apple investit un milliard d’euros pour développer ses puces 5G en Europe

Spread the love
  • Yum

Contrairement à ce que de nombreuses personnes peuvent penser, les technologies utilisées par les produits Apple ne sont pas conçues qu’aux USA. En Allemagne, par exemple, la firme de Cupertino a également de nombreuses installations dans lesquelles sont conçus des composants essentiels pour l’iPhone et d’autres produits vendus par Apple. Et cette semaine, la firme annonce une augmentation de ses effectifs outre-Rhin.

« Munich est déjà le plus grand centre d’ingénierie d’Apple en Europe, avec près de 1 500 ingénieurs de 40 pays travaillant dans divers domaines, notamment la conception de la gestion de l’alimentation, les processeurs d’application et les technologies sans fil. Leur travail contribue aux conceptions de silicium personnalisées d’Apple avec des performances de pointe, des fonctionnalités puissantes et une efficacité incroyable », explique un communiqué d’Apple.

Et bientôt, Apple ajoutera plusieurs milliers de nouveaux employés à Munich, ainsi qu’une nouvelle installation de pointe qui se focalisera sur la 5G et sur les technologies de connexion sans fil. En tout, Apple compte investir plus d’un milliard de dollars sur une durée de trois ans.

« La nouvelle installation accueillera l’unité cellulaire en pleine croissance d’Apple et le plus grand site de recherche et développement d’Europe pour les semi-conducteurs et logiciels sans fil mobiles. L’équipe crée la 5G et les technologies futures, apportant de l’innovation à tous les aspects de l’expérience sans fil grâce à l’intégration transparente de l’ingénierie matérielle et logicielle », indique Apple.

Apple veut utiliser ses propres technologies pour la 5G, au lieu de dépendre des modems de Qualcomm

Ainsi, tout en renforçant sa présence en Europe, Apple avance sans le développement de ses technologies en matière de 5G et de connectivité. Pour rappel, actuellement, Apple utilise les modems 5G de Qualcomm pour équiper ses iPhone.

Néanmoins, l’utilisation des technologies de Qualcomm coûte cher à Apple. Et depuis un moment, nous savons que la firme souhaite développer ses propres technologies pour la 5G.

En 2019, Apple a fait l’acquisition d’une partie d’Intel qui était spécialisée dans les modems pour mobiles. Le coût de l’acquisition était d’un milliard de dollars.

Mais grâce à cette acquisition, Apple a pu embarquer une équipe composée de plus de 2 000 salariés, ainsi que 17 000 brevets « allant des protocoles pour les normes cellulaires à l’architecture du modem et au fonctionnement du modem. »

Apple a été en retard sur la 5G

Alors que les premiers smartphones 5G sous Android sont arrivés en 2019, les premiers iPhone 5G ne sont arrivés qu’au dernier trimestre 2020. Et cela est en partie dû au fait que la firme de Cupertino était en conflit avec Qualcomm.

De ce fait, avant de pouvoir utiliser les modems de cette entreprise pour connecter l’iPhone à la 5G, Apple a d’abord dû régler ce conflit (un arrangement qui a coûté plusieurs milliards de dollars à la firme).

Sinon, il est à noter qu’actuellement, seuls les iPhone vendus aux USA prennent en charge la 5G mmWave (la version la plus rapide de cette technologie).

Leave a Reply

%d bloggers like this: