Apple et Pegatron s’affrontent sur le sort des travailleurs chinois

Spread the love
  • Yum

Apple et Pegatron s'affrontent sur le sort des travailleurs chinois

Apple a mis Pegatron en probation suite à la découverte de violations du droit du travail des étudiants dans les usines du sous-traitant. Bloomberg a publié un article qui mentionne que Pegatron, un fournisseur clé de la chaîne de production d’Apple, est tenu de faire le ménage dans son business. Apple ne signera pas de nouveaux contrats avec la société tant que les problèmes de droit du travail détectés ne seront pas résolus.

Il y a plusieurs semaines, le fabricant de l’iPhone et de l’iPad a découvert que des étudiants étaient “mal classés” dans les programmes de travail des campus de Shanghai et de Kunshan et que certains étaient autorisés à faire des heures supplémentaires, à travailler de nuit ou à “effectuer un travail sans rapport avec leur spécialité”, en violation du [code de conduite des fournisseurs] d’Apple (PDF).

“Nous avons un processus d’examen et d’approbation rigoureux pour tout programme de travail des étudiants, qui garantit que le travail du stagiaire est lié à sa spécialité et interdit les heures supplémentaires ou les quarts de nuit”, a commenté Apple. En outre, Apple prétend que le géant taïwanais de la fabrication a falsifié des documents pour dissimuler les activités professionnelles des étudiants.

publicité

“Lenteurs extraordinaires”

Suite à cela, Pegatron a licencié au moins un responsable qui supervisait le programme pour étudiants, en citant les “lenteurs extraordinaires” que les individus impliqués dans le programme ont mis en place pour empêcher la découverte des faits. Les étudiants concernés ont depuis été retirés des chaînes de production.

“Nous avons travaillé avec notre client et des experts tiers pour prendre les dispositions nécessaires pour qu’ils puissent retourner chez eux ou à l’école avec une compensation appropriée, ainsi que tout le soutien et les soins nécessaires”, a déclaré Pegatron à Bloomberg. Pegatron ne sera pas retiré de la période de probation tant que des corrections n’auront pas été apportées et vérifiées par Apple.

Ce n’est pas la première fois que Pegatron se retrouve sur la liste de surveillance d’Apple pour les questions de travail. En 2013, le fabricant a fait l’objet d’un rapport de China Labor Watch selon lequel des étudiants d’un programme d’été étaient sous-payés et insuffisamment pris en charge.

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply

%d bloggers like this: