Apple communique les résultats préliminaires d’une étude sur les symptômes menstruels

Spread the love
  • Yum

Apple confirme son investissement dans le domaine de la santé en présentant aujourd’hui les résultats préliminaires d’une étude sur les symptômes menstruels. Apple finance cette étude, qui est dirigée en partenariat avec la Harvard T.H. Chan School of Public Health et le National Institutes of Health, et met à profit la popularité de l’iPhone et de l’Apple Watch pour recueillir de nombreuses données par le biais de son app Research (uniquement disponible aux États-Unis).

L’objectif de l’Apple Women’s Health Study est de faire progresser la recherche sur les menstruations et revêt également un aspect social en visant « à la déconstruction des stéréotypes les concernant ». Selon Apple, cette étude se distinguera des autres sur le sujet par sa longévité (démarrée en 2019, elle doit s’étendre sur plusieurs décennies) ainsi que par sa grande échelle (10 000 participantes américaines de tout âge et toute origine).

Les informations préliminaires « confirment que les femmes connaissent un vaste éventail de symptômes menstruels, dont certains sont méconnus ou rarement décrits », indique l’entreprise dans son communiqué. Les symptômes les plus souvent mentionnés sont les douleurs abdominales, les ballonnements et la fatigue. D’autres symptômes moins courants, comme la diarrhée et les perturbations du cycle de sommeil, ont été signalés par 37 % des participantes ayant enregistré des symptômes.

« Cette étude nous aide à avancer vers un avenir marqué par l’égalité des genres, où toutes les personnes menstruées bénéficieront des services de santé et des produits menstruels dont elles ont besoin pour se sentir protégées et confiantes », déclare le Dr Michelle Williams, doyenne de l’Harvard Chan School. Même discours de la part du Dr Sumbul Desai, Vice President of Health d’Apple : « Ces résultats nous permettent d’avancer vers l’acceptation et la déstigmatisation des symptômes menstruels. » L’étude va donc se poursuivre pour tenter d’approfondir les connaissances.

Le suivi du cycle menstruel est possible dans l’application Santé depuis iOS 13 et watchOS 6. D’autres études soutenues par Apple sur le cœur et sur l’audition sont en cours aux États-Unis.

Leave a Reply

%d bloggers like this: