Apple collabore avec TSMC pour concevoir des écrans micro OLED ultrafins

Spread the love
  • Yum

Apple s’est associé à Taiwan Semiconductor Manufacturing Co (TSMC) pour développer des écrans micro OLED, une technologie d’affichage ultra avancée. Le fabricant d’iPhone prévoit d’utiliser ces types d’écrans dans ses prochains appareils de réalité augmentée.

Apple collabore avec TSMC, le seul fournisseur de processeurs pour iPhone, pour développer des écrans micro OLED microscopiques, ultra fins et économes en énergie. La firme compte utiliser la dernière technologie d’affichage pour ses prochains appareils de réalité augmentée. Le projet de recherche serait en phase d’essai de production et se concentre sur des écrans de petite taille de moins d’un pouce.

Apple micro OLED : de grandes exigences pour ses futurs casques VR et AR

Les nouvelles du projet d’Apple et TSMC font suite à des rapports que des casques VR et AR à écran micro OLED sont en cours de développement. Ces types d’écrans sont si minces et compacts qu’ils sont construits directement sur des plaquettes de circuits intégrés, plutôt qu’en verre comme les écrans OLED ou LCD traditionnels.

Apple pourrait sortir son premier casque VR, nom de code N301, dès l’année prochaine. Le N301 serait doté de deux écrans 8K et d’un extérieur en tissu pour réduire son poids. Il est conçu pour intégrer les écrans micro OLED qui rendront presque impossible pour un utilisateur de différencier le monde virtuel du monde réel.

Une paire de lunettes AR plus légères, nom de code N421, pourrait suivre en 2023. Les futurs casques pourraient éventuellement utiliser cette nouvelle technologie d’affichage pour devenir plus minces et plus légers.

Affichage microLED : un autre projet est lancé en parallèle

En plus de travailler sur la micro OLED, Apple travaille également sur la technologie d’affichage microLED dans le même laboratoire secret à Taiwan. Parallèlement, Samsung vend déjà un téléviseur MicroLED appelé The Wall. Ces panneaux auto-émissifs utilisent des LED miniatures pour supprimer le besoin d’un rétro-éclairage traditionnel. Ils pourraient se retrouver à terme dans des appareils comme l’Apple Watch, l’iPad et les MacBooks.

Les efforts de recherche et développement d’Apple sont une tentative de réduire sa dépendance vis-à-vis d’autres entreprises. L’écran OLED de l’iPhone 12 est considéré comme le deuxième composant tiers le plus cher, derrière son modem Qualcomm 5G, par exemple.

Bien qu’Apple puisse finir par utiliser ces technologies dans ses produits, la firme pourrait aussi se contenter d’utiliser leur travail pour acquérir des brevets technologiques. Cela leur donnerait plus de contrôle sur ces technologies de nouvelle génération.

Leave a Reply

%d bloggers like this: