Android Q arrive, bien qu’il soit encore en version bêta. Le 13 mars, Google a publié la première version d’Android Q en preview à la fois pour les utilisateurs et les développeurs. Certes, de nombreux points sont encore flous, mais en attendant, voici ce que nous savons.

Android Q : Date de sortie

Vous pouvez vous inscrire au programme Android Beta ici. Vous pouvez également effectuer la mise à jour si vous êtes à l’aise pour le faire, mais n’oubliez pas que vous ne recevrez pas les mises à jour OTA si vous optez pour cette option. Au lieu de cela, vous aurez besoin de faire toutes les mises à jour à venir à la mano.

Quels sont les appareils qui supportent cette version ?

  • Pixel
  • Pixel XL
  • Pixel 2
  • Pixel 2 XL
  • Pixel 3
  • Pixel 3 XL

Y aura-t-il d’autres mises à jour ?

Oui. Google a établi le calendrier de sortie du programme bêta d’Android Q, commençant avec la première version bêta à la mi-mars et se terminant avec la version finale au troisième trimestre de cette année. Pour les développeurs qui se soucient davantage des API et de la date à laquelle les fonctionnalités seront finalisées, attendez-vous à ce que cela se produise dans la version bêta 4, actuellement prévue pour début juin.

Android Q : Caractéristiques

Comme d’habitude, Google ne parle que d’une poignée de fonctionnalités qu’il juge importantes pour les utilisateurs et les développeurs. Au fur et à mesure que nous continuerons à tester et à utiliser Android Q, nous trouverons sûrement de nouvelles fonctionnalités. En attendant, voici quelques fonctionnalités dont Google a parlé.

La protection de la vie privée d’abord

Le plus grand domaine d’intérêt d’Android Q semble être lié à la vie privée des utilisateurs (on en rigole pas). Par exemple, les utilisateurs peuvent désormais limiter l’accès d’une application à votre géolocalisation. Dans le passé, soit vous donniez accès à une application à votre géolocalisation, soit vous ne le faisiez pas. A partir d’Android Q, vous pouvez limiter l’accès à la géolocalisation uniquement lorsque vous utilisez l’application.

Il existe également des contrôles plus fins pour la gestion des fichiers, limitant l’accès aux identificateurs d’appareils tels que l’IMEI, le numéro de série et autres ID qui peuvent aider à suivre un utilisateur.

Support des écrans pliables

Pour des appareils comme le Galaxy Fold et le Huawei X, Android Q inclut des fonctions pour mieux détecter quand une application a été mise en pause (peut-être quand un affichage est replié) et quand elle doit être reprise (après ouverture de l’appareil), ainsi qu’un meilleur support pour le redimensionnement des applications.

Informations de profondeur sur les photos

La gamme de téléphones Pixel de Google fait un travail fantastique pour capturer la profondeur d’une photo même si vous n’avez qu’un seul objectif. Google intègre une partie de cette technologie dans Android Q, permettant aux développeurs et aux fabricants d’appareils d’accéder à l’image et à la Dynamic Depth capturée en parallèle grâce à de nouveaux outils.

Plus d’options pour les développeurs

Si des termes comme Native MIDI API, ANGLE on Vulkan, ou Neural Networks API 1.2 vous parlent, alors assurez-vous de lire la section inférieure de ce billet du blog d’Android Developers, où la société détaille ces nouvelles fonctionnalités, ainsi que les nouveaux modes de performance Wi-Fi, l’amélioration du P2P et la connectivité Internet.

Android Q : Quel sera son nom ?

La lettre Q est la suivante dans l’ordre alphabétique choisi pour les versions d’Adroidi par Google. Google nomme généralement les mises à jour d’Android OS autour d’un nom de dessert ou de confiserie.

Traduit et adapté depuis Android Q: Release date, features, rumors, and everything we know so far