Altitude Infra détaille son plan d’attaque pour la relance de Kosc

Spread the love
  • Yum

Altitude Infra détaille son plan d'attaque pour la relance de Kosc

Après avoir pris le contrôle de Kosc, l’opérateur de gros, à l’été 2020, le groupe Altitude s’apprête désormais à le relancer lors d’une soirée de gala organisée ce mardi soir, en présence d’invités de marque. Parmi lesquels Sébastien Soriano, président de l’Arcep, à l’initiative de la création de l’opérateur alternatif, fondé en 2016 en réponse au quasi-duopole d’Orange et de SFR sur le marché des télécoms d’entreprise.

Le rebond de Kosc sera forcément scruté de près par les acteurs du secteurs, qu’elles soient des SSII comme Sewan ou OpenIP, ou des opérateurs concurrents sur le marché des télécoms d’entreprise comme OBS, SFR Business ou Bouygues Telecom.

« Pour nous, l’acquisition de Kosc est une opportunité sans précédent d’élargir notre catalogue d’entreprises clientes dans d’autres zones que celles où nous opérons traditionnellement, et notamment dans les zones AMII ou les zones urbaines », nous explique David El Fassy, le PDG d’Altitude Infrastructure – désormais renommé Altitude Infra – à la manœuvre du rachat de l’opérateur wholesale, annoncé dès le début d’année 2020.

« Après avoir battu en septembre le record de commandes de Kosc en septembre, nous souhaitons désormais enrichir son catalogue d’adressable en FttE et FttO, sur lesquels Kosc n’était pas très présent jusqu’à maintenant », indique le dirigeant, qui devrait effectuer des annonces en ce sens dès ce mardi soir. Parmi les autres objectifs fixés par le PDG d’Altitude Infra figure également le développement de la couverture de Kosc sur les zones AMII de SFR avec, à terme, l’ambition de pousser le dégroupage total de l’opérateur de gros.

publicité

« Le guichet unique pour les entreprises »

« Nous souhaitons permettre à Kosc de maîtriser son infrastructure afin d’en faire la porte unique pour la collecte multi-service à destination des entreprises », explique ce dernier, qui souhaite faire de l’API de Kosc l’agrégateur le plus complet d’infrastructures de télécommunications, à la fois pour ses grands comptes (comme OVH), mais également pour les TPE, qui constituent le bassin de développement économique le plus important du marché des télécoms d’entreprises, dont le chiffre d’affaires s’élevait en 2018 à 8,9 milliards d’euros, selon l’Arcep.

Pour ce faire, Altitude Infra prévoit un investissement massif de 100 millions d’euros sur cinq ans dans la société présidée par Yann de Prince. L’opérateur alternatif a également recruté Xavier Grossetete, qui officiait depuis 2017 au sein de Jaguar Network. Ce dernier a été nommé directeur commercial de l’opérateur de gros et sera chargé de dynamiser le recrutement de nouveaux clients.

« Avec Kosc, nous devenons le guichet unique des opérateurs, avec une offre de couverture sur l’ensemble du territoire », indique David El Fassy, confirmant son intention « d’investir et de peser dans la durée sur le marché de la fibre optique, mais aussi de développer de nouvelles offres et services pour les entreprises ». Le PDG d’Altitude Infra devrait toutefois livrer plus de détails sur son plan d’attaque dès ce mardi soir. Pour rappel, le plan proposé par Altitude Infra vise à permettre à Kosc un retour à un Ebitda positif, ainsi qu’un chiffre d’affaires compris entre 80 et 100 millions d’euros en 2022.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *