Le premier point abordé est celui du système de construction. Fallout 4 avait déjà introduit la possibilité de fabriquer différentes structures et défenses lorsque le joueur se présentait devant un atelier. Mais dans Fallout 76, l’atelier en question sera surtout portatif. Le C.A.M.P. (Centre d’Assemblage et de Montage Portatif) est un établi de poche que l’on pourra placer (presque) n’importe où dans le monde et utiliser à la fois comme base, coffre de stockage (la surcharge du personnage est toujours un élément essentiel), point de voyage rapide (celui-ci est gratuit pour rejoindre ses coéquipiers ou sa base, mais payant le reste du temps en fonction de la distance) et point de réapparition. Dans la mesure où un camp peut-être saccagé (voire complètement atomisé) par les autres joueurs, une fonction de copie permettra de rebâtir rapidement les structures déjà construites une fois. En complément des ateliers privés, on trouvera également dans Fallout 76 des ateliers publics pour s’adonner aux joies de la construction en groupe, mais aussi se servir de ce que les autres joueurs ont fabriqué avant.

Bethesda se penche ensuite sur la question de la mort et de la réapparition. Un joueur tombé au combat peut d’abord être ranimé par un allié avec un Stimpak si celui-ci est utilisé assez rapidement. Dans le cas contraire, le joueur peut choisir son emplacement de réapparition depuis la carte du monde. Cependant, il devra lui-même aller récupérer ses matériaux de construction éparpillés à l’endroit de son décès. Certaines cartes de compétences (le nouveau système S.P.E.C.I.A.L. avait déjà fait l’objet d’un gros plan) spécifiques aux réanimations permettront quelques fantaisies comme ranimer des joueurs avec de l’alcool, ou confèreront des bonus au joueur tué ainsi qu’au sauveur.

On découvre également la nouvelle carte du monde offerte par le Pip-Boy, qui s’offre un affichage en couleur avec de nouvelles options comme le mode photo et le menu social. L’emplacement approximatif des autres joueurs est indiqué sur la carte, de sorte que l’utilisateur aura le choix entre rencontrer ses pairs ou essayer de les éviter.

En cas de rencontre, justement, un combat pour remporter des capsules démarrera si le joueur riposte après avoir été attaqué. S’il ne riposte pas, le joueur aura une chance de s’enfuir puisque les dégâts infligés par son agresseur seront réduits. Notons que rien dans le jeu n’encouragera à tuer des joueurs passifs. Au contraire, les assassins patentés verront une prime apparaître sur leur tête et seront alors recherchés par les autres joueurs. Ce statut de criminel recherché durera jusqu’à la mort de l’ennemi public. Au sujet des combats, le SVAV (Système de Visée Assistée Vault-Tec) est maintenant effectué en temps réel, jeu en ligne oblige. Concernant l’attribution des récompenses, les équipes partageront le butin récupéré sur les ennemis tués par leurs alliés, et tous les joueurs qui participent à la mort de sales monstres gagneront la totalité des points d’expérience alloués.

Un Fallout sans PNJ humain

Le chapitre des PNJ surprendra peut-être les habitués de Fallout. Cet épisode se déroulant exceptionnellement tôt après la guerre atomique, le monde du jeu ne sera en fait pas peuplé de personnages humains (en dehors des autres joueurs). La narration et les quêtes se dérouleront donc essentiellement par le biais de robots ou d’enregistrements. Un peu désincarné comme monde ? “L’un des principaux thèmes du jeu est que, lorsque l’abri 76 ouvre ses portes, les joueurs sont les seuls humains encore en vie dans ce monde. Nos histoires sont donc centrées sur les messages, holobandes et terminaux laissés par les braves, et maintenant disparus, anciens habitants des Appalaches“, justifie Bethesda.

Qui dit jeu en ligne dit organisation d’événements. Conçus pour que les joueurs puissent facilement y participer et oeuvrer ensemble à la poursuite d’un objectif commun, ces événements seront généralement sans JcJ et reposeront sur une coopération amicale. S’ils sont conçus pour les groupes, qui récolteront les récompenses de façon égale, ces événements pourront aussi être joués en solitaire, sauf ceux conçus spécifiquement pour le JcJ (lesquels passeront par une inscription). On apprend également que des cargaisons parachutées auront lieu de temps en temps, au risque d’attirer des PNJ ennemis et d’autres joueurs.

Enfin, Bethesda revient sur la possibilité pour les joueurs d’obtenir une puissance nucléaire, dont l’utilisation aura pour effet de changer radicalement des régions du monde. En devenant irradiée, une région se remplira de monstres encore plus dangereux mais disposera de ressources spéciales et nécessaires à la fabrication d’équipements de haut niveau. Le processus pour lancer un missile nucléaire est cependant annoncé comme long et complexe.