Alibaba dévoile ses ambitions dans le cloud et la robotique

Spread the love
  • Yum

Alibaba dévoile ses ambitions dans le cloud et la robotique

Le nouveau système d’exploitation pour le cloud dévoilé par Alibaba est comparé par son CTO, Jeff Zhang, à la mise à niveau d’un ordinateur Windows. S’exprimant lors de la conférence virtuelle Apsara 2020 du géant chinois jeudi, le CTO explique qu’Alibaba Cloud 2.0 permettra aux opérations d’être plus conviviales et intuitives, permettant à plus d’organisations de migrer leurs charges de travail et de les exécuter sans avoir à comprendre comment coder.

« En bref, nous voulons rendre la technologie du cloud accessible à tous… tout comme l’eau et l’électricité », affirme-t-il. Il précise qu’Alibaba Cloud 2.0 est une plateforme tout-en-un complétée par le système Aspara et le système d’exploitation. « Je pense qu’Alibaba Cloud 2.0 va changer la façon dont nous gérons nos charges de travail sur le cloud et la façon dont nous mettons en œuvre les applications. C’est le début d’une ère numérique qui donnera naissance à une société plus intelligente, avec des organisations et des entreprises plus intelligentes », avance-t-il.

Jeff Zhang ajoute que le système d’exploitation digital natif va définir de nouvelles organisations, et qu’il transformera également les méthodes de développement des logiciels, laissant derrière lui les méthodes de développement basées sur les processus. « Le système sera intelligent, évolutif, mobile et piloté par des données de grande taille, élargissant et approfondissant la coopération entre les plateformes et les organisations », assure-t-il.

L’entreprise prévoit d’ajouter d’autres éléments, comme les technologies de l’information, l’IoT et les périphériques informatiques, à sa solution cloud.

publicité

Wuying, un ordinateur dans le cloud

Le lancement officiel de ce que le CTO a appelé « le premier ordinateur dans le cloud », Wuying, a également été annoncé pendant la cérémonie. « »Contrairement aux ordinateurs personnels, les ordinateurs dans le cloud permettent d’exécuter des charges de travail sur le cloud », explique-t-il. « »Grâce au cloud computing, ce dispositif peut fournir une quantité infinie de puissance de calcul. »

Bien qu’il ait la taille d’un smartphone, Jeff Zhang précise que le Wuying n’est pas seulement destiné à un usage personnel à la maison. Il pourra également être utilisé en remplacement complet de l’ordinateur au sein des organisations publiques et privées. « Pour utiliser Wuying, il suffit de le connecter à un écran, puis vous pouvez l’utiliser pour faire tout ce que vous feriez avec un PC. Cependant, Wuying transcende les capacités des PC, vous pouvez l’utiliser pour effectuer des tâches informatiques complexes, exécuter des charges de travail qui ont des exigences particulières, ou même rendre une vidéo haute définition, qui pourrait nécessiter l’utilisation de plusieurs PC », détaille-t-il.

Sans processeur ni moniteur, le CTO ajoute que les mises à jour matérielles qui font inévitablement partie de la maintenance des PC sont supprimées avec Wuying. « Avec l’évolution de la technologie cloud, nous pouvons nous libérer de ce cycle », précise-t-il. « Wuying offre une sécurité inégalée car il n’y a pas d’interfaces pour les appareils externes. »

Incursion dans la robotique

S’emparant de la problématique du “dernier kilomètre” dans la chaîne d’approvisionnement, Jeff Zhang a également annoncé la première solution logistique d’Alibaba, un robot nommé Xiaomanlv, développé par le laboratoire de conduite autonome de l’académie DAMO d’Alibaba.

Robot logistique Xiaomanlv

« Il est conçu dans le but de faciliter la vie », expose tout simplement le CTO. « Il est intelligent, compétent et sûr. Il identifie automatiquement la trajectoire des objets et planifie les itinéraires à la volée. Xiaomanlv peut déterminer la position des objets à un centimètre près. » Le directeur technique précise que les dispositifs de sécurité de Xiaomanlv donnent à Alibaba « une confiance de 99,9999 % » dans ses capacités de conduite autonome.

« Nous espérons une coopération fructueuse avec des entreprises de divers secteurs pour développer des robots plus spécialisés », confie-t-il.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *