Alexandra De Taddeo : qui est la jeune femme de 29 ans soupçonné d’avoir piégé Benjamin Griveaux ? – Public

Spread the love
  • Yum

Voilà désormais trois jours que « l’affaire Griveaux » fait les gros titres. Ce vendredi 14 février, le tout Twitter s’est enflammé suite à la diffusion, sur le réseau social, de vidéos intimes sur lesquelles le sexe d’un homme en érection apparaît. Les vidéos montrent ensuite l’homme en train de se masturber puis des échanges avec une femme dont quelques images coquines et quelques messages équivoques… L’homme dans la vidéo est présenté comme étant Benjamin Griveaux, proche collaborateur d’Emmanuel Macron, en course pour être maire de Paris.

Si l’homme politique a retiré sa candidature pour devenir maire de Paris, pour protéger sa famille, la police mène désormais l’enquête pour connaître les circonstances de cette atteinte à la vie privée d’autrui.

Deux personnes en garde à vue
Le jour de la divulgation des vidéos, l’anarchiste russe Piotr Pavlenski revendiquait l’acte et déclarait vouloir « dévoiler le vrai visage de Benjamin Griveaux ». S’il est actuellement en garde à vue et entendu par les forces de l’ordre, le Russe de 35 ans qui vit à Paris n’y est pas seul. Sa compagne, Alexandra De Taddeo a également été interpellée et est elle aussi retenue en garde à vue dans le cadre de l’affaire. Elle est soupçonnée d’avoir piégé Benjamin Griveaux et de l’avoir incité à envoyer les fameuses vidéos… pour que Piotr Pavlenski puisse ensuite s’en servir pour mettre à mal l’homme politique.
France Info révèle qu’Alexandra de Taddeo est entrée en contact avec l’ancien secrétaire d’Etat au printemps 2018. La conversation, d’abord politique, se serait ensuite transformée en correspondance intime. 

Inquiets sur le sort de leur fille, les parents de la jeune femme de 29 ans se sont confiés à France Info : Elle « est loin d’être une anarchiste », a confié son père lundi 17 février avant de dresser le portrait d’une étudiante sérieuse qui vit depuis dix ans à Paris dans un appartement.

“Elle n’est pas en rupture familiale. Ce garçon n’est pas notre tasse de thé. Ce n’est pas son petit-ami officiel, c’est une connaissance qui a émergé récemment dans sa vie.” assurent les parents. “Soit elle est inconsciente, soit elle s’est fait manipuler” expliquent-ils avant de préciser qu’ils ont eu leur fille quelques minutes au téléphone avant sa garde à vue : “Elle n’était pas bien” s’attristent-ils.

“C’est une jeune femme issue d’une famille friquée qui découvre le monde de la gauche, tendance ‘faisons sauter la République’“, a également confié un proche du dossier au Parisien

Aliénor de la Fontaine

à lire aussi

Leave a Reply