Alexa s’invite dans une cour de justice allemande

Spread the love
  • Yum

Alexa s’invite dans une cour de justice allemande

Alexa appelé à la barre ? L’assistant personnel d’Amazon, Alexa, a joué un rôle dans un procès pour meurtre jugé au tribunal de la ville de Ratisbonne mercredi 16 décembre. Comme le rapporte la radio locale BR24, Alexa a permis de prouver que le principal suspect dans l’affaire du meurtre d’une femme était bien présent sur les lieux du crime le soir où celui-ci a été commis.

Le meurtre a eu lieu dans la chambre de la victime : son ex-petit ami, un citoyen allemand de 54 ans, l’a étranglé après un rapport sexuel consenti. La victime disposait d’une enceinte connectée Amazon Echo dans sa chambre, et si celle-ci n’a pas enregistré le moment du meurtre, le tribunal s’est appuyé sur deux autres enregistrements réalisés par l’appareil avant le meurtre, qui contenaient la voix du suspect. Ces éléments ont permis de prouver la présence de l’accusé dans la chambre de la victime au moment du meurtre. Celui-ci a d’ailleurs reconnu sa voix sur les enregistrements et a été finalement reconnu coupable du meurtre, et condamné à 10 ans de prison.

publicité

Tracker révélateur

Selon la radio, le procureur de Ratisbonne a demandé à Amazon si des enregistrements avaient été réalisés par l’enceinte intelligente la nuit du meurtre. Les serveurs utilisés par l’appareil étant basés aux Etats-Unis, les autorités allemandes ont dû compter sur le bon vouloir d’Amazon, qui a fini par leur transmettre les deux enregistrements au bout d’un mois.

La radio rappelle que dans un cas similaire, en 2017 aux Etats-Unis, Amazon avait refusé de transmettre les enregistrements à la justice à temps. Les demandes d’accès aux enregistrements réalisés par des assistants personnels du type Alexa se sont multipliés aux Etats-Unis au cours des dernières années, comme le souligne Numerama. C’est en revanche une première pour un tribunal allemand.

En cas de refus de l’entreprise, les autorités allemandes auraient été contraintes de passer par une demande de coopération judiciaire pour obtenir les données, en demandant aux autorités américaines de récupérer les enregistrements pour ensuite les transmettre aux Allemands. Une procédure longue et complexe. Si les enquêteurs peuvent facilement accéder à des données stockées sur le territoire national, le recours à des mécanismes de coopération devient parfois nécessaire dès lors que les données sont situées à l’étranger.

Leave a Reply

%d bloggers like this: