Alain Finkielkraut écarté de LCI après ses propos sur l’affaire Olivier Duhamel – Télérama.fr

Spread the love
  • Yum

INFO TÉLÉRAMA – Débatteur régulier de “24H Pujadas”, le philosophe a choqué téléspectateurs et associations de défense des mineurs en évoquant hier, sur le plateau de l’émission diffusée en direct, le scandale qui vise le célèbre politiste, accusé d’inceste. La direction de la chaîne a décidé de se séparer de lui.

Entre Alain Finkielkraut et LCI, c’est fini. La collaboration n’aura duré que cinq mois. Selon nos informations, la décision a été prise mardi en début de matinée, au siège de la tour TF1, après une séquence diffusée en direct lundi 11 janvier dans l’émission de débats 24H Pujadas, et qui a provoqué un sérieux malaise.

Interrogé sur l’ouvrage La Familia grande, de Camille Kouchner, qui accuse son beau-père Olivier Duhamel d’inceste sur son frère jumeau lorsque celui-ci était adolescent, Alain Finkielkraut a sérieusement choqué en questionnant le consentement de la victime présumée.

Une ligne de défense fébrile

Après avoir qualifié de « très graves », d’« inexcusables » et de « crime abominable » les faits reprochés à Olivier Duhamel, le philosophe de 71 ans, tout en dénonçant une « société victimaire » et des plateaux de télé devenus, selon lui, « des tribunaux avec une surenchère dans la condamnation », s’est interrogé : « Y a-t-il eu consentement ? À quel âge ça a commencé ? Y a-t-il eu ou non une forme de réciprocité ? On vous tombe immédiatement dessus… »

Cet article est réservé aux abonnés

  • Tous les contenus abonnés : articles, critiques, newsletters et le magazine
 en version numérique
  • L’accès à plus de 300 films VOD
 par an sélectionnés par la rédaction
  • Des avantages et réductions sur des événements culturels choisis par Télérama

Je m’abonne à partir de 1 €

Leave a Reply

%d bloggers like this: