© iStock – hocus-focus. À l’évidence, les avocats de Facebook étaient tendus après avoir appris que les parlementaires britanniques avaient mis la main sur des documents confidentiels contenant des informations embarrassantes sur le fonctionnement des interfaces de programmation du réseau social et des correspondances privées de Mark Zuckerberg au sujet…