Affaire Pilarski : un SMS du compagnon qui incrimine le chien Curtis ? – Sud Ouest

Spread the love
  • Yum

Par Tiphanie Naud

À l’issue de la confrontation judiciaire qui s’est tenue lundi 29 mars, l’oncle de la Béarnaise Elisa Pilarski a mentionné un message qui mettrait en cause le chien Curtis

Nouvel épisode dans l’enquête concernant la mort, par morsures canines, de la Béarnaise Elisa Pilarski en novembre 2019 dans l’Aisne. Une confrontation judiciaire entre son compagnon Christophe Ellul et la famille de la jeune femme s’est tenue lundi 29 mars au tribunal de Soissons selon les informations de BFM TV.

Cette confrontation intervient après la mise en examen pour homicide involontaire de son compagnon Christophe Ellul le 4 mars. Celui-ci est propriétaire du chien Curtis, incriminé par un rapport vétérinaire et les analyses ADN comme étant responsable de la mort d’Elisa Pilarski.

Sur le meme sujet

« Je le fais piquer »

L’oncle d’Elisa Pilarski, Vincent Labastarde, s’est exprimé à l’issue de la confrontation devant les caméras de BFM TV. Il fait notamment mention d’un SMS envoyé par Christophe Ellul ayant pour contenu « je le fais piquer », après l’ « appel de détresse » de la Béarnaise à son compagnon et père de l’enfant qu’elle portait. « Par ce seul SMS, il reconnaît que son chien est à l’origine du décès de ma nièce », estime l’oncle qui y voit une « preuve irréfutable ».

Il a aussi déploré le « déni » dont ferait toujours preuve le compagnon. L’avocat de ce dernier, Me Novion, a été joint en vain ce lundi.

Sur le meme sujet

Leave a Reply

%d bloggers like this: