Affaire Obono : intrusion au siège de «Valeurs actuelles» – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

La Ligue de défense noire africaine a fait irruption dans les locaux de l’hebdomadaire ce samedi. Dans son dernier numéro, la députée LFI Danièle Obono y est représentée en tant qu’esclave avec des chaines au cou.

L'hebdomadaire a fait polémique après la publication d'un récit fictif où la député LFI Danièle Obono est représentée comme esclave, avec des chaines au cou.
L’hebdomadaire a fait polémique après la publication d’un récit fictif où la député LFI Danièle Obono est représentée comme esclave, avec des chaines au cou. JOEL SAGET / AFP

Invité de BFMTV ce samedi 29 août, Geoffroy Lejeune, directeur de publication de Valeurs actuelles, a indiqué que la Ligue de défense noire africaine avait fait irruption dans les locaux du journal. L’hebdomadaire classé à l’extrême-droite est sous le feu de vives critiques ce samedi, après la publication d’un récit fictif de sept pages où la député de la France Insoumise Danièle Obono est représentée comme esclave, avec des chaines au cou. Ces illustrations qui accompagnent le récit ont suscité de vives réactions au sein du gouvernement, dont celle du premier ministre Jean Castex qui a évoqué une «publication révoltante», mais aussi du ministre de la Justice et du ministre de l’Intérieur.

Invité de BFMTV ce samedi soir, Geoffroy Lejeune a plaidé un malentendu : «cette fiction avait pour objectif l’inverse de ce qui nous est reproché (…) cela raconte une réalité (…) qui est celle des atrocités de l’esclavage du XVIIIe siècle (…) commis par des Africains sur d’autres Africains». Le directeur de publication a ensuite déploré que la Ligue de défense noire africaine (LDNA) ait fait intrusion dans les locaux du journal.

Sur sa page Facebook, la LDNA, qui s’est illustrée ces derniers mois pour son militantisme en faveur du déboulonnage de plusieurs statues, a en effet publié une vidéo en live de l’intrusion de deux de ses membres dans le hall d’accueil de l’hebdomadaire, apparemment vide. On y voit un militant filmer un exemplaire de Valeurs Actuelles et le récit en question, dénonçant une «incitation à la haine anti-noire» et évoquant un «journal-torchon». Dans la publication Facebook partageant la vidéo, la LDNA dénonce un «racisme d’État», et invite ses partisans à se rassembler lundi devant le siège de Valeurs Actuelles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *