Affaire Michel Zecler : Le policier soupçonné d’avoir jeté une grenade lacrymogène mis en examen – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum
Paris, le 21 novembre 2020. Michel Zecler, un producteur de musique, est passé à tabac par des policiers. (Image extraite de la vidéosurveillance) — – / Michel Zecler / GS Group / AFP

Une première mise en examen dans l’affaire Michel Zecler. Le parquet de Paris a réclamé dimanche après-midi la mise en examen de trois policiers soupçonnés d’être impliqués dans le tabassage du producteur et leur placement en détention provisoire, dans cette affaire qui électrise le débat autour des violences policières et de la loi «sécurité globale».

Le quatrième policier mis en cause a lui été mis en examen ce dimanche soir notamment pour « violences volontaires » par personne dépositaire de l’autorité publique (PDAP) et placé sous contrôle judiciaire, a annoncé une source judiciaire à l’AFP vers 21h30. Les réquisitions du parquet de Paris ont donc été suivies pour cet agent, soupçonné d’avoir jeté une grenade lacrymogène dans le studio.

L’enquête est désormais confiée à un juge d’instruction, a expliqué le procureur de la République de Paris Rémy Heitz. Le magistrat instructeur doit décider s’il suit l’ensemble des réquisitions du parquet.

A

2 partages

Leave a Reply

%d bloggers like this: