Affaire Lucas Tronche : l’analyse ADN des ossements confirme qu’il s’agit bien du corps de l’adolescent – francebleu.fr

Spread the love
  • Yum

Le jeudi  24 juin dernier, dans la matinée, des “ossements pouvant être d’origine humaine, de débris de vêtements et d’un sac similaire à celui de Lucas Tronche” ont été retrouvés sur la commune de Bagnols-sur-Cèze, sur des parois rocheuses. Des examens médico-légaux et si possible génétiques des ossements ont été réalisés. Selon franceinfo, qui confirme une information de M6, l’expertise ADN confirme qu’il s’agit bien du corps de l’adolescent porté disparu depuis mars 2015, alors qu’il était censé se rendre à un cours de natation.

France Bleu Gard Lozère avait depuis révélé que le téléphone portable retrouvé au même endroit était bien celui de Lucas Tronche.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En plus des ossements, des débris de vêtements et d’un sac à dos avaient également été découverts sur la  falaise par les policiers de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) et les pompiers du Gard. Les investigations “s’orientent de plus en plus vers l’authentification de Lucas Tronche“, déclarait alors Eric Maurel le procureur de la République de Nîmes.  “Il est désormais quasiment certain que le blouson était celui de Lucas Tronche“, affirmait-il. Des débris de montre ont aussi été retrouvés et “il est quasiment certain qu’il s’agissait de la montre de Lucas Tronche (..) S’il y avait encore des incertitudes sur le sac à dos, il est de plus en plus probable au regard des éléments qu’il était celui de Lucas Tronche“. En revanche, des chaussures ont été retrouvées mais la mère du disparu n’a pas pu les authentifier.

Il s’agit maintenant pour les enquêteurs d’essayer déterminer les raisons précises de ce drame.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Leave a Reply

%d bloggers like this: