Affaire Jubillar : “Cédric lui a déjà levé la main dessus”, la cousine de Delphine témoigne pour la première f – Midi Libre

Spread the love
  • Yum

Pour la première fois depuis le début de l’affaire Jubillar, la cousine de Delphine, l’infirmière disparue à Cagnac-les-Mines (Tarn) le 16 décembre dernier, s’exprime au micro de BFM.

De dos pour préserver son anonymat, la cousine de Delphine Jubillar brise le silence. Au micro de BFMtv, elle livre en quelques mots son point de vue sur l’affaire très médiatisée, quelques jours seulement après le rejet de demande de remise en liberté de Cédric Jubillar.

Pour celle qui s’exprime au nom des proches de l’infirmière disparue, le plus difficile, c’est de ne pas savoir. “On sait toujours pas la vérité, on est toujours dans le doute, on a peur“, explique-t-elle à nos confrères. 

Elle revient sur la personnalité de sa cousine, mère attentionnée avec ses enfants qui désormais “vivent sans leur maman qui était toujours présente. C’est elle qui donnait le nécessaire pour ses enfants, l’amour la tendresse.”

“Je connais ma cousine”

Mais là où le témoignage de la cousine va plus loin, c’est quand elle donne son avis sur Cédric, le mari de Delphine, toujours en détention provisoire dans le cadre de sa mise en examen. Si les avocats de ce dernier pointent de nombreuses incohérences dans le dossier, la cousine de Delphine elle, affirme qu’il s’est déjà montré violent.

En 2018 je sais que Cédric lui avait déjà levé la main dessus. Donc ça rassure pas de se dire qu’il y a déjà eu de la violence entre eux“. Elle évoque donc de la violence physique, mais parle également de violence verbale : “Combien de fois j’ai entendu “elle vaut rien”, “infirmière c’est facile””, énumère la cousine. 

Elle conclut en lançant un appel à Cédric Jubillar : “S’il sait quelque chose ou s’il a fait quelque chose qu’il le dise, parce qu’on peut pas continuer à être dans le silence, c’est pas possible”.

Leave a Reply

%d bloggers like this: