Affaire Estelle Mouzin: Michel Fourniret entendu mardi et mercredi par la juge – BFMTV

Spread the love
  • Yum

La semaine dernière, Monique Olivier a révélé que son ancien mari avait enlevé, séquestré, violé et tué la fillette, disparue depuis le 9 janvier 2003.

Il s’agit de l’étape d’après. Après les révélations faites la semaine dernière par Monique Olivier sur l’affaire Estelle Mouzin, Michel Fourniret va être entendu par la juge d’instruction en charge de ce dossier. Selon nos informations, celui qui est surnommé “l’ogre des Ardennes” va être auditionné mardi et mercredi.

Vendredi, au terme de quatre jours d’audition, Monique Olivier a révélé que Michel Fourniret avait enlevé puis séquestré et tué Estelle Mouzin, portée disparue depuis le 9 janvier 2003. Selon les déclarations de l’ancienne femme du tueur en série, ce dernier a enlevé la fillette alors âgée de 9 ans à Guermantes, en Seine-et-Marne, puis l’a séquestrée dans la maison de sa sœur à Ville-sur-Lumes, dans les Ardennes.

L’ADN de Fourniret sur un matelas

Monique Olivier a expliqué à la juge d’instruction Sabine Khéris que Michel Fourniret a violé l’enfant avant de la tuer. La justice dispose d’ailleurs d’une trace ADN du tueur retrouvée sur un matelas de cette maison de Ville-sur-Lumes, une preuve obtenue après de nouvelles fouilles réalisées au milieu du mois de juin pour tenter de retrouver le corps de la fillette.

Sur le même sujet

Michel Fourniret a été mis en examen pour “enlèvement et séquestration suivi de mort” dans ce dossier en novembre dernier. Une mise en examen notamment déterminée par les déclarations, encore une fois, de Monique Olivier. Quelques jours plus tôt, celle a été condamnée pour être sa complice, avait réfuté son alibi pour le jour de la disparition d’Estelle Mouzin. Au mois de mars, Michel Fourniret avait, comme à son habitude, livré des aveux en creux. Mais sans dire où se trouve le corps de l’enfant. Un point sur lequel va certainement être interrogé le tueur, aujourd’hui de 78 ans.

Justine Chevalier avec Mélanie Bertrand

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *