Adobe présente son nouveau CSO pour une ère post-Flash

Spread the love
  • Yum

Adobe présente son nouveau CSO pour une ère post-Flash

Adobe a présenté ce lundi son nouveau CSO (Chief Security Officer), Mark Adams. Auparavant CSO de Blizzard Entertainment, il devra guider les mesures de sécurité du géant de la technologie dans sa prochaine ère.

Le poste était resté vacant après le départ de Brad Arkin, qui avait quitté Adobe après 12 ans (dont sept en tant que CSO) en mars 2020 pour rejoindre Cisco.

publicité

De Blizzard à Adobe

Mark Adams aura dans son nouveau poste le contrôle total des opérations de sécurité, et sera sous l’autorité de Abhay Parasnis, Chief Technology Officer (CTO) d’Adobe.

Le communiqué indique qu’« il travaillera en étroite collaboration avec les principales équipes interfonctionnelles, comme les équipes informatique, produit et juridique, afin de continuer à mettre en place et à maintenir les processus nécessaires à la protection d’Adobe et de ses clients ».

Avant de rejoindre Adobe, Mark Adams a travaillé pendant quatre ans en tant que CSO chez Blizzard Entertainment, l’un des principaux fabricants de jeux vidéo actuels, à l’origine de succès commerciaux comme World of Warcraft, Diablo, Overwatch et StarCraft.

D’un point de vue extérieur, ce nouveau recrutement s’inscrit parfaitement dans les stratégies actuelles et futures d’Adobe, notamment en termes de refonte des produits.

Une nouvelle ère post-Flash

Pour rappel, l’application Flash Player va disparaître d’ici la fin de l’année. Ce produit résiduel d’une époque révolue présentait de nombreux problèmes de sécurité, et l’application a à elle seule sali la réputation d’Adobe pendant plus de 10 ans.

Une fois cette application retirée, la plupart des gammes de produits Adobe seront des systèmes modernes centrés sur le cloud, de la suite Creative Cloud à ses solutions d’analyse, de marketing et d’entreprise.

La plupart des produits sont conçus et gérés de la même manière que les jeux de Blizzard et l’application Battle.net. L’expérience de Mark Adams en matière d’ingénierie de sécurité cloud et de confidentialité des données et d’audit/conformité correspond donc parfaitement à ce dont Adobe a besoin d’un CSO dans l’ère post-Flash qui s’ouvre.

« Il va sans dire que je me sens extrêmement honoré d’assumer ce rôle », a écrit Mark Adams sur LinkedIn lors de sa première journée.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: