© YouTube.
YouTube a décidé de durcir ses règles concernant les contenus appelant à la haine, et notamment ceux relevant de l’idéologie nazie. Sur le papier, cette décision compréhensible est censée prévenir les dérives et limiter la propagation d’idées et de comportements fascistes. Sauf que dans les faits, cette modération systématique, en très grande…