Notre journaliste Pierre Bouvier, présent sur place, assiste au début de la manifestation contre les violences policières
Jérôme Rodrigues, la figure emblématique des blessés “gilets jaunes” est sur la place Félix Eboué

Blessé la semaine dernière, Jérôme Rodrigues, figure du mouvement des “gilets jaunes”, blessé la semaine dernière est devenu le symbole des victimes des violences policières perpétrées depuis le début de la mobilisation.  

Des zones de circulation restreintes par la préfecture de police de Paris

Dans un communiqué, la préfecture de police conseille aux automobilistes de contourner très largement les abords de l’itinéraire emprunté (entre la place Félix-Eboué et la place de la République) depuis ce matin, 10 heures (zone jaune et orange sur l’image).

Elle conseille également d’éviter le boulevard des Invalides, la rue de Grenelle et la rue du Bac (zone bleue), ainsi que le périmètre comprenant l’avenue de Marigny, la place Beauvau et la rue du Faubourg-Saint-Honoré (zone rouge).

71 blessures recensées en deux mois de mobilisation

Depuis le début du mouvement des « gilets jaunes », le lanceur de balles de défense (LBD) a été utilisé 9 228 fois. Au 17 janvier, on dénombrait 71 blessures liées à des tirs de LBD.

Retrouvez notre article sur le bilan chiffré de la mobilisation : 

Un acte XII consacré aux blessés des manifestations

Les rassemblements prévus samedi à Paris et dans plusieurs villes en région seront centrés sur un hommage aux blessés et la dénonciation des violences policières. Selon le collectif « contre les violences d’Etat » Désarmons-les !, les « gilets jaunes » grièvement blessés sont plus d’une centaine – des manifestants surtout, mais aussi des journalistes et des passants. Une majorité a été victime de tirs de lanceur de balles de défense (LBD), dont une vingtaine à l’œil, la plupart éborgnés, selon eux. Cent seize enquêtes ont déjà été ouvertes par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) après des plaintes de manifestants. Selon une source proche de l’enquête, au moins 36 de ces investigations visent à déterminer si le LBD est en cause. D’après cette même source, « dix blessures très graves au niveau des yeux » ont été comptabilisées jusqu’à présent.

Retrouvez notre article sur les enjeux de l’acte XII :  

Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré à l’acte XII du mouvement des « gilets jaunes ». Des rassemblements sont prévus dès la fin de matinée dans plusieurs villes de France, notamment à Paris, ainsi qu’à Toulouse et Bordeaux, devenues deux places fortes de la mobilisation depuis le début de l’année.

A Paris, une marche en hommage aux victimes des violences policières s’élancera à partir de midi de la place Félix-Eboué (métro Daumesnil) pour rejoindre la place de la République.

%d bloggers like this: