Accusé dans un livre, le politologue Olivier Duhamel démissionne de ses fonctions – LCI

Spread the love
  • Yum

Accusé dans un livre à paraître jeudi, le politologue Olivier Duhamel a annoncé lundi mettre fin à l’ensemble de ses fonctions, dont celle de président de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP).  Sur Twitter, il avait indiqué qu’“étant l’objet d’attaques personnelles, et désireux de préserver les institutions dans lesquelles je travaille, j’y mets fin à mes fonctions”. 

Dans La Familia grande (Ed. Seuil), dont des extraits ont été dévoilés dans Le Monde, la juriste Camille Kouchner accuse son beau-père, Olivier Duhamel, d’avoir agressé sexuellement son frère jumeau quand il avait 14 ans. 

Elle et son frère sont les enfants de l’ex-ministre Bernard Kouchner et de la professeure de droit Evelyne Pisier (morte en 2017), qui avait ensuite épousé le politologue Olivier Duhamel. 

Dans un communiqué transmis à l’AFP par son avocate Maryline Lugosi, Bernard Kouchner a déclaré qu’“un lourd secret qui pesait sur nous depuis trop longtemps a été heureusement levé”. “J’admire le courage de ma fille Camille”, a-t-il également indiqué.

La Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), dont Olivier Duhamel était le président, a pris acte de sa démission “pour raisons personnelles”, selon un message interne consulté par l’AFP.  Dans la matinée, et avant la parution dans le quotidien du soir, il avait fait part de son intention auprès de la direction de LCI de ne plus intervenir dans les émissions auxquelles il participait. 

 La FNSP a la responsabilité des grandes orientations stratégiques et de la gestion administrative et financière de Sciences Po. Son directeur, Frédéric Mion s’est dit “sous le choc” à la lecture de ces révélations.

Leave a Reply

%d bloggers like this: