À Bordeaux, restaurants, hôtels, commerces… innovent pour la Saint-Valentin – Sud Ouest

Spread the love
  • Yum

Dîners aux chandelles, ambiance musicale ou opération “trafic” : malgré la crise sanitaire, des professionnels tentent d’offrir des alternatives originales à leurs clients pour la Saint-Valentin

Restaurants, bars, discothèques… En temps normal, pour la Saint-Valentin, les carnets de réservations sont pleins à craquer à Bordeaux. Entre le couvre-feu et les mesures sanitaires, les professionnels ont dû s’adapter.

Mama Shelter : dîner à huis clos

Crise sanitaire oblige, tous les restaurants affichent porte close depuis le 30 octobre 2020 à Bordeaux. Malgré tout, l’hôtel bar restaurant le Mama Shelter, à deux pas de la place Pey-Berland, a trouvé la parade pour permettre aux couples de profiter d’un dîner aux chandelles “hors domicile”. Le repas se fera… à huis clos dans une chambre de l’établissement.

Au programme : une chambre pour deux décorée pour l’occasion, un dîner romantique, un petit-déjeuner ainsi qu’une animation digitale et des activités. Pour le week-end, comptez 179 euros le package.

Informations : 05 57 30 45 45 ou mamashelter.com

Grand hôtel : escapade détente

Situé place de la Comédie, le Grand hôtel propose aussi aux amoureux de s’évader le temps d’une soirée grâce à une opération sobrement baptisée “Un air d’amour au Grand hôtel”.

Modelage, spa, dîner, petit-déjeuner… trois formules ont été élaborées pour les bourses les plus fournies. Comptez environ 390 euros pour deux personnes.

Et pour ceux que le prix rebuterait, une formule à 80 euros permet de déguster – à emporter – un repas concocté par François Durand, le chef du restaurant Le Bordeaux et Clément Laurent, le chef pâtissier. Un menu “je t’aime… moi non plus” pour “transformer son salon en restaurant romantique le temps d’une soirée”.

Informations bordeaux.intercontinental.com

Trafic du bon goût

Depuis le début de la crise sanitaire et son cortège de restrictions sanitaires, l’association Bordeaux Food club incite également les habitants férus de cuisine et de bonnes bouteilles à se livrer à de petits trafics gastronomiques. À l’occasion de la Saint-Valentin, le 14 février, elle reconduit son opération “Trafic de bon goût” , en y ajoutant cette fois la mention “spécial célib'”.

Titre
Le 14 février, dans la rue, les participants au Trafic de bon goût sont invités à troquer des plats cuisinés par eux-mêmes

Crédit photo : Bordeaux food club

Il est proposé de confectionner un plat pour l’échanger, dans la rue, avec un autre mets confectionné par un habitant du voisinage. Et les bouteilles aussi peuvent être troquées. Dans un rayon de 1 km autour du domicile, Bordeaux Food club se charge de mettre les deux parties… en contact. Une initiative totalement légale car les rencontres se déroulent dans la rue avant 18 heures.

Informations sur le site Trafic de bon goût

Trouver l’amour au rayon fromage

Au Leclerc Bordeaux-Chartrons, l’opération commerciale “Vous êtes un coeur à prendre?” est pour le moins originale. Afin d’attirer des clients et de leur permettre de trouver l'”âme soeur pendant les courses”, le supermarché du cours Saint-Louis propose d’utiliser des paniers estampillés “coeur à prendre “.

On sait qu’il est difficile de faire des rencontres depuis la crise sanitaire, alors avant la Saint-Valentin, nous avons pensé à vous !”, commente Leclerc sur sa page Facebook qui revendique un moment de légèreté dans cette période où “tout est fermé”.

Titre

Crédit photo : Capture d’écran Leclerc Bordeaux Chatrons

Leave a Reply

%d bloggers like this: