Des millions de personnes empruntent chaque année les lignes du métro parisien. Pour bien des voyageurs, le temps passé dans les transports n’est pas un plaisir, surtout en cas de fortes chaleurs comme c’est le cas en ce moment. Afin de s’occuper durant leur trajet, nombre d’entre eux essayent de surfer sur le web avec leurs smartphones et une connexion 4G.

Hélas, il est très fréquent de perdre littéralement sa connexion, ou de retomber en Edge d’une station à l’autre. Mais ce désagrément dépend en fait de votre trajet ! Le site Zone5G s’est basé sur les chiffres de l’ARCEP pour nous livrer les zones les mieux loties en termes de connexion.

Parmi les 16 lignes qui composent le réseau, c’est la ligne 1 (La Défense Grande Arche-Château de Vincennes) qui s’en sort le mieux. Tant mieux pour les nombreux touristes qui l’empruntent pour se balader sur les Champs Élysée et leurs environs. Les derniers de la classe sont représentés par la 7bis (Louis Blanc-Pré saint Gervais), une des moins fréquentées et la ligne 3, nettement plus populaire.

Les graphiques sont plutôt précis et permettent notamment de voir les stations qui font chuter la connexion, mais également quel opérateur s’en sort le mieux. À ce petit jeu-là Free est d’ailleurs bon dernier.

Le site fait la même chose sur les quatre lignes du métro lyonnais et les deux lignes de son équivalent marseillais. Le constat est sans appel : La connectivité est très limitée, voire incomparable avec celle de Paris. La 4G n’y est d’ailleurs pas encore déployée.

La France affiche donc un retard assez important sur le sujet. Vous l’aurez compris, il vaut mieux avoir un bon livre sur soi !