Selon le DRAMeXchange, il faut s’attendre à une chute des prix de la mémoire DRAM et NAND. Le consommateur peut espérer une baisse de 15 à 20 % de leur tarification.

C’est une bonne nouvelle. Les prix de la mémoire DRAM vont baisser au cours du quatrième trimestre après neuf trimestres consécutifs de hausse. Cette tendance va perdurer tout au long de l’année 2019. Il faut s’attendre à des baisses de 15 à 20% des prix moyens pour plusieurs raisons.

DRAMeXchange explique que le marché des smartphones n’est pas en pleine forme tandis que les livraisons de serveurs sont également incertaines. A cela s’ajoute le problème de production des processeurs Intel. Il peut confirmer une pénurie capable d’affecter les livraisons d’ordinateurs portables et de PC.

Pénurie de processeur Intel, le géant sort du silence

Dans ce contexte, les indicateurs pointent vers un risque important de surproduction.

Puces DRAM et Flash NAND, vers une surproduction

Ce contexte touche aussi les fabricants de puces flash NAND. Ce marché a déjà enregistré une baisse des prix d’environ 10% au troisième trimestre 2018. La tendance va se poursuivre au quatrième trimestre de cette année avec une nouvelle baisse de 10 à 15%. La situation devrait se poursuivre en 2019 avec une chute entre 25 et 30 % en raison d’une augmentation de la capacité de production de la 3D NAND et d’un marché de plus en plus concurrentiel.