100 millions d’appareils numériques tourneront le dos à Google en 2021

Spread the love
  • Yum

Huawei est fier d’annoncer que 40 marques électroniques passeront sous son système d’exploitation HarmonyOS en 2021. Le nombre de partenariats signé serait conséquent alors qu’il correspondrait à plus de 100 millions d’appareils, devenant ainsi indépendants de Google, de son système Android et de tous ses services additionnels et applications.

Celle qui était envisagée comme une bouée de sauvetage au largage de Huawei par les politiques commerciales américaines pourrait devenir bien plus. Dans la liste annoncée par Huawei, les marques à se tourner vers HarmonyOS vont jusqu’aux constructeurs automobiles comme Volvo…

Huawei HarmonyOS

Huawei annonce que 100 millions d’appareils utiliseront son système d’exploitation HarmonyOS en 2021 © Huawei

Un troisième poids lourd après Android et iOS

Depuis près de cinq ans, le marché des smartphones avait laissé le champ libre à Android et iOS. Des systèmes comme Windows Phone ou BlackBerry OS se sont retirés, et aucun outsider ne s’était érigé depuis.

La première version bêta de HarmonyOS 2.0, à destination des développeurs, est arrivée le 16 décembre dernier. La date du début d’un vrai changement. Car on ne parlera pas d’un système d’exploitation uniquement disponible et représenté en Asie. Et avec autant de produits sur le marché, les développeurs devraient bien voir en HarmonyOS un système sur lequel se pencher et développer leurs applications.

D’ailleurs, HarmonyOS a l’avantage d’avoir été pensé pour être simple et convenir à l’intégration des programmes des développeurs sur l’ensemble des plateformes de façon rapide et automatique.

Le 25 janvier dernier déjà, lors du Huawei Developer Day, le vice-président du département logiciel chez Huawei Yang Haisong expliquait :

« Depuis la sortie de la version bêta mobile HarmonyOS 2.0, un grand nombre de développeurs ont rejoint l’écosystème HarmonyOS. Nous cherchons à travailler avec plus de développeurs et de partenaires, un contrat gagnant-gagnant ».

À l’occasion de son annonce sur les 100 millions d’appareils sous HarmonyOS en 2021, la marque n’en a pas profité pour annoncer de nouveaux développeurs en revanche. Au même moment, sa surcouche EMUI 11, basée sur Android, s’établissait à 37 appareils Huawei et Honor en cette fin d’année. Bien qu’ambitieux, la marque chinoise sait que la transition sera tout de même délicate à l’internationale.

Leave a Reply

%d bloggers like this: